Livraison sur toute la Tunisie 5DT - Gratuite à partir de 100DT d'achats
Le sel ! Ce que vous devez savoir

Le sel ! Ce que vous devez savoir

Le sel est une substance cristallisée, friable, soluble dans l’eau, d’un goût piquant, d’un emploi universel pour l’assaisonnement: sel de table. Le sel sert aussi pour la conservation. Il est essentiel pour le corps humain. Sa consommation doit être équilibrée.

Le sel se différencie en termes de granularité (gros ou fin), de nature des emballages (salières, boîtes verseuses, sachets, étuis carton, sacs, big bag, vrac…) et, le cas échéant, de supplémentation en iode et/ou en fluor.

Les différents types de sel

Il existe plusieurs types de sel : Sel commun, sel de mer, gros sel, sel hyposodique, sel rouge, Sel noir, Gemma ou sel gemme, Sel de l’Himalaya, et Fleur de sel

Sel commun

Le sel commun est un sel raffiné à forte teneur en chlorure de sodium. Il est commercialisé sans impuretés et peut contenir des additifs tels que l’iode. Il contient aussi du fer, de l’acide folique et du fluor.

Sel de mer

Le sel de mer est obtenu par évaporation de l’eau de mer dans des bassins peu profonds : le temps idéal est ensoleillé, sec, avec du vent pour faciliter la cristallisation du sel et son évaporation. Le sel marin est donc, récolté dans des marais salants. Il est utilisé comme condiment pour donner une bonne saveur aux plats cuisinés. Il contient plus de 90% de chlorure de sodium.

Il est commercialisé sans subir de raffinage. Il contient de petites quantités de minéraux tels que le magnésium, le potassium, le fer, le calcium ainsi que des métaux lourds correspondant à certaines impuretés présentes dans la mer.

 Gros sel

Le gros sel est formé de gros cristaux. Il est utilisé en cuisine pour saler certains ingrédients.

La fleur de sel

La fleur de sel se forme sous l’action du vent dans les marais salants. Il a un coût élevé car il est extrait manuellement. Il ne subit pas de processus industriel. Très apprécié en gastronomie, il contient plusieurs nutriments en plus de magnésium.

Sel de l’Himalaya

Le sel de l’Himalaya est un produit exotique venant du Pakistan. Il est formé de grains roses un peu plus épais que ceux du sel ordinaire. Il est parfois appelé « sel rose ». Il est très coûteux car sa récolte est faite à la main et découpée en plaques. C’est un sel non raffiné, contenant 98% de chlorure de sodium et de petites quantités de minéraux tels que le magnésium, le calcium et le fer. Il est souvent utilisé comme condiment pour la cuisson du poisson et de la viande grillés.

Gemma ou sel gemme

Le sel gemme a une saveur très intense, il est de grande taille à utiliser par petites doses.

Sel noir

Le sel noir est d’origine volcanique et a une consistance de sel fine. Il contient du fer, du charbon, du soufre et du magnésium qui lui donne une couleur spécifique. Il a une faible teneur en sodium son goût rappelle beaucoup l’œuf.

Sel rouge

Le sel rouge est un produit exotique mélangé avec l’Alea une argile volcanique particulière d’Hawaii est un produit brut mélangé. Il est riche en minéraux et surtout en fer. Il a un goût très particulier.

Sel hyposodique

Le sel hyposodique est un mélange d’un certain nombre de sels. Produit en laboratoire où les deux tiers du sodium sont remplacés par d’autres éléments. On l’utilise de la même façon que le sel ordinaire.

Le sel iodé

Comme son nom l’indique, contient de l’iode, un minéral essentiel pour la santé car il exerce des fonctions importantes dans le bon développement et la croissance du corps. L’iode est également essentiel pour la santé de la thyroïde, là où sont produites les plus grandes réserves d’iode dans l’organisme et qui a besoin de ce minéral pour la synthèse des hormones qu’elle sécrète.

Le sel fluoré

Il s’agit d’un sel enrichi en fluor. Il lutterait contre les caries puisque le fluor renforce l’émail des dents qui résisterait ainsi mieux aux attaques des bactéries responsables des caries.

Bon à savoir : Seul un sel pur à 97% de NaCl sur extrait peut être iodé et fluoré.

Quel sel consommer ?

Le sel à consommer doit être reconnu comme alimentaire. Le “Codex Alimentarius1” certifie que pour être considéré comme tel, le sel ne doit pas dépasser un pourcentage de pureté égale à  97% (minimum exigé sur extrait sec). Il s’agit d’une norme internationale.

Pour être de qualité alimentaire, le sel doit aussi remplir les exigences suivantes :

  • Provenir de marais salants, de gisements souterrains de sel gemme ou de saumure obtenue par dissolution du sel gemme ;
  • Être contrôlé à tous les stades de production jusqu’à la mise en rayon, en assurant sa traçabilité ;
  • Être conditionné dans des emballages dont les matériaux répondent aux dispositions relatives aux denrées alimentaires et respectent l’environnement.

Enfin, Il est conseillé de privilégier le sel naturel non raffiné, il conserve toute sa richesse naturelle en sels minéraux et ses qualités nutritionnelles. Il ne subit pas de procédé de transformation ou d’ajout d’additifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Close
Panier (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.